Eh oui, je viens de découvrir les réponses de Nathalie Arthaud aux questions de Sos Homophobie, que je vous invite à consulter aussi, et je trouve intolérable certaines de ses prises de position ou absences de prises de décision. C'est quqnd même dommage mais cela la décrédibilise totalement.

Entre autres choses, pour un parti Lutte Ouvrière, qui veut ouvrir les frontières à priori un beau jour à tout le monde quand les frontières n'existeront plus nulle part dans le meilleur des mondes, je pense quand même qu'une première mesure serait tout de même de se prononcer pour accueillir ici les personnes qui peuvent être torturées, assassinées, violées en représailles et vouées à la misère dans leurs pays, parce que lesbiennes, homosexuels, transsexuels, alors que ces personnes ne peuvent pas absolument pas ou pas suffisament se réclamer d'un autre motif pour demander l'asile. De même certains pays comme le Bengladesh seraient réputés sûrs pour les homosexuel/les ce qui est odieusement faux, je connais personnellement une bengali dont l'ex-petite amie de 5 ans a été mariée de force et qui a peur que cela lui tombe dessus de retour au pays, elle étudie actuellement à Londres et espère un renouvellement de son visa ou un mariage blanc, mais ne peut espérer un asile.

Et même en France ces discriminations ou crimes existent, à petite ou grande échelle (pour le boulot par exemple).

Je ne savais pas moi-même qu'encore actuellement les dons de sang sont interdits aux gays, quels que soient leurs réels risques d'avoir attrappé le VIH. C'est honteux ! Il y a certainement autant d'hétérosexuels actuellement que d'homos qui peuvent être porteurs, et cela me rappelle une fois il y a des années, où j'avais voulu donner mon sang et où on me l'avait interdit en tant que lesbienne (alors que des cas de transmission entre lesbiennes n'ont pas encore été rapportés, que je sache, tout en restent bien entendu possibles) !!!!!

Il s'agit clairement de discrimination basée sur des méchancetés, des préjugés et sur rien de logique.
Si j'étais candidate à la présidence, ou juste représentante d'un mouvement politique ou d'une simple organisation syndicale, je me poserais quand même la question, je m'informerais sur les discriminations touchant entre 10 (homos/ lesbiennes) et 50 % (bisexuel/les) de la population ! Donc pas d'excuses là aussi.

Quant aux discriminations dans le travail, elles sont évidentes aussi, et d'accord il y en a aussi pour les handicap-es, les personnes colorées, etc.. Mais qu'est-ce que cela veut dire, que les lesbiennes sont moins intéressantes du coté de la discrimination que les autres ??? Alors je ne vous dis pas quand on est à la fois lesbienne et handicapée par exemple... Non, il faut arrêter, Madame Arthaud qui prétend défendre les travailleuses, n'a pas dû bien se pencher sur la question du travail. Je suis un peu en colère...

Pas si féministe finalement Mademoiselle Arthaud !

Mais ce qui me désole le plus, c'est qu'elle ne se soit pas inquiétée des homosexuel/les, alors qu'elle-même semble faire les frais de la discrimination envers les lesbiennes, qu'elle le soit bien ou pas du tout, puisque je lis beaucoup de commentaires haineux à son sujet, venant de personnes critiquqnt la gauche ou l'extrême gauche, qui la soupçonnent d'être sans doute une lesbienne, puisqu'elle est célibataire et "en a bien la sale gueule"... Une sale gouine, avec un mauvais rictus, disent ces commentaires, eh oui, elle aussi est victime de ces haines...

Alors, il faudrait l'interpeller directement.

Nous qui pensions aller manifester avec Lutte Ouvrière, prêtes à nous y engager exceptionnellement, ceci à cause du contexte mondial (car une vraie féministe, une lesbienne séparatiste en tous cas, se doit d'être indépendante), eh bien, ce ne sera peut-être pas le cas.