Voilà une vidéo à regarder en ces temps où les saigneurs accroissent la pression sur le bas peuple : surveillance accrue, mensonges et tonte du troupeau.

Fauteurs de trouble

Rien de nouveau dans cette utilisation toujours bien pratique du choc traumatique, de la menace et de la torture, tant chimique qu'idéologique, dans cette utilisation de l'isolement total et du déni de tous droits fondamentaux chez des prisonniers sociaux et politiques, pauvres, mal-aimés, originaux, emmerdeurs et activistes politiques, internés en psychiatrie avec la bénédiction des représentants de l'Etat, sans avocat ni jugement, jusqu'à ce qu'ils se plient ou se brisent et qu'ils reviennent dans les rangs (s'ils en sortent un jour) paniqués et inoffensifs.

Il faut savoir que c'est aussi le quotidien de gens plus ou moins malades qui ne guériront pas ainsi !

Attention à l'HP, un modèle de fonctionnement anti-démocratique comme envers du décor de la société et néanmoins un rouage essentiel à sa survie telle qu'elle existe, un laboratoire de répression où les géants pharmaceutiques écoulent leurs poisons en maîtres, bien pire que l'endroit du décor de pantalonnades politiques auxquelles nous sommes pourtant habitué-es depuis si longtemps, un univers de folie et d'asservissement total qui nous attend sans doute, nous aussi, dans un futur proche, libéré au coeur de la cité et allié à une surveillance technologique totale.

Les ténors du monde occidental se sont toujours permis de critiquer goulags russes et camps de rééducation politique, mais ont toujours gardé et renforcé leurs propres goulags et camps de concentration.